«R» plonge dans l'univers carcéral

CINEMA Ce film très violent fait découvrir la vie dans une prison danoise par les yeux d'un nouveau détenu...

Caroline Vié

— 

KMBO, 2014.

En découvrant R de Tobias Lindholm et Michael Noer, il est difficile de ne pas penser à Un Prophète de Jacques Audiard. L’adaptation progressive d’une petite frappe au monde carcéral plonge le spectateur dans un univers très codifié où le droit du plus fort est toujours le meilleur. De quoi rendre insupportable l’idée de passer par la case prison…

 Le son des dents

C’est avant de confronter un équipage à des pirates somaliens dans Hijacking sorti l’année dernière que les réalisateurs danois ont signé ce premier film, huis clos brutal dont l’esthétique léchée contraste avec la violence du propos. La façon dont le héros organise un trafic de drogue en utilisant des capsules jaunes d’œufs en chocolat très appréciés des enfants est l’un des rares détails amusants d’un film très dur. On n’oubliera pas de sitôt une scène d’agression dans un escalier où le son des dents écrasées de la victime a été obtenu en fracassant une mâchoire de porc. De quoi alimenter longtemps de nombreux cauchemars…