La part des films français dans les entrées en salles est en recul en 2013

J.M. (avec AFP)

— 

L'affiche du film Les Profs, réalisé par Pierre-Francois Martin-Laval.
L'affiche du film Les Profs, réalisé par Pierre-Francois Martin-Laval. — LIONEL URMAN/SIPA

La fréquentation des salles de cinéma a reculé de 5,3% en 2013, à 192,8 millions d'entrées, un repli lié à un manque de locomotives notamment françaises, a annoncé vendredi le Centre national du cinéma (CNC).

Selon les données provisoires publiées, la part des films français chute de 7 points sur un an, à 33,3%, tandis que la part des films américains grimpe à 53,9% (+11,2 points par rapport à 2012). Dans le classement des vingt films ayant fait le plus gros nombre d’entrée figurent seulement quatre films français: Les Profs, de Pierre-François Martin-Laval (5e place, avec 3,9 millions d’entrées), Les Garçons et Guillaume, à table !, de Guillaume Galienne (17e place, avec 2,1 millions d’entrées), Boule & Bill, de Alexandre Charlot et Franck Magnier (19e place, 2 millions d’entrées) et surprise, 9 mois ferme, de Albert Dupontel (20e place, près de 2 millions d’entrées).

Pas de film au-dessus de cinq millions d'entrées

Avec 4,549 millions de tickets vendus, le film qui a réalisé le plus d’entrées en France a bien été réalisé par au moins un Français. Mais Moi, moche et méchant 2, de l'Américain Chris Renaud et du Français Pierre Coffin a été produit par des Américains. Tout comme pour Louis Leterrier avec son film hollywoodien Insaisissables (8e place, 3 millions d’entrées). Autre fait marquant, relevé par Le Film Français, il y a eu moins de gros succès en salles l’année écoulée: «Aucun film n'a dépassé la barre des 5 millions d'entrées, une première depuis plus de 10 ans.» Ils étaient trois en 2012: Skyfall, L'âge de glace 4 et Sur la piste du Marsupilami.