La place de cinéma bientôt à 4 euros pour les moins de 14 ans

A.D., avec AFP

— 

Des spectateurs pendant la projection d'un film au cinéma.
Des spectateurs pendant la projection d'un film au cinéma. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Aller au cinéma en famille, surtout si elle est nombreuse, a un coût. La Fédération des cinémas a annoncé ce vendredi à l’AFP une mesure qui devrait réjouir les cinéphiles en herbe. Les moins de 14 ans vont bénéficier à partir du 1er janvier d'un tarif unique de 4 euros dans toutes les salles de cinéma, tous les jours et pour tous les films.

Aurélie Filippetti salue une «initiative de démocratisation»

Cette opération, «lancée en 2014 mais qui a vocation à se poursuivre au-delà», s'inscrit dans la perspective de la décision du gouvernement d'abaisser au 1er janvier prochain la TVA sur les entrées au cinéma de 7,5% à 5%, a précisé Marc-Olivier Sebbag, délégué général de la FNCF (Fédération Nationale des Cinémas Français).

La baisse de TVA, souhaitée par le gouvernement, est actuellement soumise au vote des Parlementaires. La ministre de la Culture Aurélie Filippetti a salué cette «initiative de démocratisation prise par les adhérents de la FNCF».

Encourager les jeunes à venir «plus fréquemment au cinéma»

Pour la fédération, l'objectif est, «dans un contexte de baisse de la fréquentation», d'encourager les jeunes à venir «plus facilement et plus fréquemment au cinéma» et de construire le public de demain. «C'est une population qui va au cinéma en famille, on s'adresse donc plus généralement au public familial», a souligné Marc-Olivier Sebbag.

«Nous ferons un bilan à l'issue de la première année et nous verrons s'il convient de l'ajuster, par exemple en modifiant l'âge ou le tarif», a-t-il expliqué.

Les jeunes de moins de 14 ans représentent 8 à 9% des entrées

Les jeunes de moins de 14 ans représentent 8 à 9% des entrées (16 millions sur un total d'environ 200 millions). Ils bénéficient en moyenne d'un tarif voisin de 5,50 euros. Le tarif moyen au cinéma est de 6,42 euros.

La fréquentation totale devrait s'établir cette année autour de 195 millions d'entrées, en baisse de 6 à 10% par rapport à l'année 2012 (203 millions d'entrées).

Cette annonce intervient au moment même où les syndicats de producteurs et distributeurs de cinéma ont obtenu ce jeudi que la justice ordonne aux fournisseurs d'accès à Internet (FAI) et moteurs de recherche de bloquer des sites de streaming, selon une décision du tribunal de grande instance de Paris. Cette décision et ce nouveau tarif devraient inciter les jeunes à passer moins de temps devant le petit écran de l’ordinateur au profit du grand écran.