Record pour le cinéma français à l'export

J.M.

— 

Liam Neeson dans le film Taken 2, réalisé par Olivier Megaton.
Liam Neeson dans le film Taken 2, réalisé par Olivier Megaton. — DDP IMAGES FILMFOTOS/SIPA

Les films français ont attiré plus de spectateurs à l’étranger qu’en France (144,1 millions d’entrées contre 83,3 millions d’entrées) en 2012. Une progression de 93,8 % par rapport à 2011 ! Voilà qui témoigne d’une vitalité record pour le cinéma français à l’étranger… Dans une étude publiée ce jeudi, le CNC et UniFrance Films s’en réjouissent et fournissent des précisions.

En 2012, les recettes d’exportation des films français atteignent 211,3 millions d’euros, soit une progression de plus d’un tiers (+34,9 %) par rapport à 2011. «Il s’agit du plus haut niveau depuis dix ans, date de mise en place de l’étude», souligne le document.

Trois films pour deux tiers de la fréquentation

En 2012, trois films ont contribué pour 62,6 % à la fréquentation globale des films français dans les salles étrangères : D’abord The Artist (13,7 millions d’entrées), le film français muet de Michel Hazanavicius, qui a notamment remporté l’Oscar du meilleur film en 2012. Puis la comédie Intouchables (31,4 millions d’entrées) avec François Cluzet et Omar Sy. Et enfin Taken 2 (47,3 millions d’entrées), film d’action de d’Olivier Megaton produit par EuroCorp et Luc Besson.

L’Europe de l’Ouest reste le marché le plus important pour le cinéma français avec 42,8 % des recettes totales de 2012, avec de belles progressions en Allemagne, en Italie et en Suisse. Deuxième marché, l’Amérique du Nord (soit 28,6 % des recettes), avec une hausse de 35,2% des recettes par rapport à 2012.