«Ma maman est en Amérique…», un conte sensible et autobiographique

CINEMA «Ma maman est en Amérique. Elle a rencontré Buffalo Bill», est l'un des films d'animation les plus réussis et les plus originaux de l'année...

Caroline Vié

— 

Gebeka, 2013

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill raconte le premier semestre de «grande école» d’un gamin dans les années 1970. Six mois qui compteront beaucoup dans la vie du petit Jean s’interrogeant sur l’existence du Père Noël comme sur l’absence de sa mère, grande voyageuse, qui n’envoie de cartes postales qu’à la voisine. Marc Boreal et Thibaut Chatel ont retrouvé l’esprit de la magnifique bande dessinée de Jean Regnaud et Emile Bravo. Leur film est une petite merveille.

De la bédé au ciné

Les réalisateurs ont eu la bonne idée de s’appuyer sur Jean Regnaud, scénariste de cette histoire autobiographique, pour la transposer au cinéma. La sensibilité sans mièvrerie de l’album (éditions : Gallimard) est parfaitement restituée à l’écran. L’univers des salles de classes la cour de récré, le salon familial ou l’usine du père du héros tranchent sur les aventures imaginaires du petit garçon tentant de suivre sa maman en pensée dans les contrées qu’elle aurait visitées.

Double lecture

L’adulte comprend bien vite que la maman de Jean ne reviendra pas, pas plus que le Père Noël ne descendra vraiment du ciel. L’intérêt de cette chronique tendre ne réside pas là, mais dans la description délicate d’une réalité, prélude à une inévitable maturité. Les plus jeunes (à partir de 6 ans) seront touché différemment que leurs aînés, mais tous sortiront enchantés de ce beau film, avec - qui sait ?- l’envie de parler de cadeaux de Noël, mais aussi de l’amour qui unit parents et enfants…

Marc Lavoine,fan de Ma maman est en Amérique

Marc Lavoine a beaucoup donné de lui-même pour Ma Maman est en Amérique… L’acteur/chanteur, également à l’affiche du Cœur des hommes 3 cette semaine,  a doublé le personnage du père du Jean, homme d’affaire débordé entre son usine et ses deux garçons. Il a aussi composé la chanson et interprété la chanson du film Avec Buffalo Bill dont Fabrice Aboulker signe la fort émouvante partition. Julie Depardieu prête, quant à elle, sa voix à la jeune et jolie  gouvernante des enfants.