Troisième reprise pour les copains du «cœur des hommes»

CINEMA Les potes du «Cœur des hommes» retrouvent Marc Esposito. Eric Elmosnino a remplacé Gérard Darmon dans ce troisième volet...

Caroline Vié

— 

Jean-Pierre Darroussin, Bernard Campan, Eric Elmosino et Marc Lavoine
Jean-Pierre Darroussin, Bernard Campan, Eric Elmosino et Marc Lavoine — Pamela Duhesme Pierre Javaux et Wayan Productions, 2013

Le Coeur des hommes 3 c’est…la suite du Cœur des hommes (2003) et du Cœur des hommes 2 (2007), deux gros succès. Comprendre que si ces deux précédents films de Marc Esposito ne vous ont pas fait vibrer, il est peu probable que le troisième volet vous transporte d’enthousiasme.

Elmosnino, petit nouveau

 Gérard Darmon s’étant fait porter pâle, il est remplacé au pied levé par Eric Elmosnino, père divorcé charismatique. Ce nouveau venu s’intègre sans souci dans la petite bande formée par Jean-Pierre Darroussin, Bernard Campan et Marc Lavoine qui n’ont rien perdu de leur complicité en voyant approcher la cinquantaine à grands pas. Ce type de sagas amicales fonctionne principalement sur le plaisir du public à retrouver des personnages qu’il connaît bien parce qu’ils ont vieilli en même temps que lui. Les potes d’Esposito évoquent davantage ceux d’Yves Robert (Un éléphant ça trompe énormément) que de Cédric Klapisch (L’auberge espagnole), question de générations sans doute.

 Une affaire d'hommes

Ces mecs au parler franc sont bien plus en aise entre eux qu’avec les «nanas» qui composent leur entourage. Le réalisateur déclare avoir voulu étoffer les personnages féminins, mais leurs interventions, artificielles, ne sont pas les plus réussies. Le résultat n’est pas antipathique juste un peu mou du genou malgré quelques répliques rigolotes (une ode à la pilosité fort drôle). Bien que Marc Esposito restitue l’air du temps de façon parfois juste, il flotte comme un fumet de réchauffé dans son film. Il ne serait sans doute pas inutile que Le coeur des hommes reçoive un petit coup de défibrillateur pour booster les quatrième et cinquième volets qui seraient déjà dans les tuyaux.