VIDÉO. Sandra Bullock raconte son expérience sur «Gravity»

CINEMA L'actrice revient pour «20Minutes» sur le tournage de l'une des scènes les plus impressionnantes de «Gravity»...

Caroline Vié

— 

Warner Entertainement Inc, 2013

Sandra Bullock en a bavé sur le tournage de Gravity mais elle est la première à admettre que le jeu en valait largement la chandelle. Elle s’est confiée à 20 Minutes sur les conditions de tournage d’une scène de dix-sept minutes qui ouvre le film. A la suite d'un accident, son personnage de scientifique se retrouve seul dans le vide intersidéral...

En Vidéo, Sandra Bullock raconte les conditions de tournage

Projetée dans l’espace 

«C’est sans doute l’un des tournages les plus difficiles que j’ai jamais vécus, explique Sandra Bullock, mais je savais qu’Alfonso Cuaron m’offrait une chance unique et je n’avais pas l’intention de la laisser passer». Bien évidemment, le réalisateur des Fils de l’homme n’a pas emmené son équipe dans l’espace. Il s’est entouré d’une bande de techniciens d’effets spéciaux et de conseillers techniques de la NASA pour donner l’impression que Sandra Bullock et son partenaire, George Clooney évoluent en apesanteur. «Il y avait plusieurs systèmes différents de câbles et de grues, raconte la comédienne. Tout était préprogrammé de façon très précise».

Une solitude fructueuse

Pendant la majeure partie du film, le personnage de Sandra Bullock se retrouve absolument seul ce qui était également le cas pour la comédienne. «Cet isolement était bénéfique pour ma composition, explique-t-elle. Je me sentais perdue comme elle et parfois totalement déprimée. Je suis persuadée que mon expérience de comédienne aurait différente si les conditions de tournage avaient été plus faciles». Sandra Bullock avoue avoir apprécié les moments où George Clooney était avec elle sur le tournage. «C’est un partenaire sur lequel vous pouvez vous appuyer et qui vous surprend constamment par son sérieux dans le travail et sa fantaisie dans la vie». On ne serait pas surpris que ces deux-là retrouvent bientôt Alfonso Cuaron sur la scène des Oscars...

 

Gravity sortira en IMAX

C’est officiel. Le malheur du pourtant excellent L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet va faire le bonheur de Gravity. Suite aux mauvais résultats du film de Jean-Pierre Jeunet, celui d’Alfonso Cuaron sera finalement projeté en IMAX et en 3D dans les cinq salles Pathé de France. Les spectateurs vont vraiment en prendre plein la vue. Une expérience unique pour un film qui ne l’est pas moins…