«La Vie d'Adèle»: «Une belle histoire d’amour où le cheminement vers l'homosexualité est bien expliqué»

VOTRE AVIS L'histoire d’amour d'Abdellatif Kechiche débarque ce mercredi sur les écrans de cinéma. Donnez-nous vos premières impressions...

Christine Laemmel

— 

L'affiche du film «La Vie d'Adèle».
L'affiche du film «La Vie d'Adèle». — Wild Bunch Distribution

Les polémiques sur le tournage auront-elles raison de la Palme d’or de Cannes? Depuis le sacre du film en mai dernier, La Vie d’Adèle n’a pas vraiment arrêté de faire parler de lui. Par tribunes interposées, Adèle Exarchopoulos, Léa Seydoux et Abdellatif Kechiche, se sont taclés sur les conditions du tournage, «difficiles» de l’aveu général. Les internautes de 20 Minutes partagent leur sentiment, entre exaspération et curiosité. 

>> Alors que le film, salué par tous les critiques, est sorti ce mercredi au cinéma, pensez-vous aller le voir? Les polémiques vous ont-elles découragé? Vous avez filé dans les salles obscures dès les séances du matin?

Continuez à nous donner vos premières impressions, à chaud, sur La Vie d’Adèle ou racontez-nous pourquoi vous n’avez aucune envie de voir le film.

Emmanuel fait partie des premiers internautes à avoir vu le long-métrage. Il décrit un film «sans doute atypique». Mais après trois heures de film, malgré «un début est assez joli», cet internaute ne retient qu'un «film long pour une histoire assez courte (...) Beaucoup de larmes, de passion mais pas transmises à la salle.»

Bernard a vu le film mercredi soir et salue lui, le talent des jeunes, «la performance des deux actrices et de tous les autres jeunes qui sont plus vrais que nature. Les dialogues sont justes. C’est une belle histoire d’amour où le cheminement vers l’homosexualité est bien expliqué.» Pour Soizic, qui réagit sur notre page Facebook, c'est surtout «Adèle Exarchopoulos qui crève l'écran!» Elle ajoute: C'est «un magnifique film que je conseille à toutes et tous.»

«Je veux me faire ma propre opinion»

Dans les commentaires, Stripe, internaute, explique que les polémiques l'ont découragé d'aller voir le film. «J’appellerais ça une propagande qui a fait du sujet une mode, ce qui doit bien déplaire aux personnes concernées. La curiosité du départ qui aurait pu m'inciter à aller le voir s'est transformée en indigestion. Hors de question d'aller dans une salle pour subir trois heures de plus ce qu'on m'a imposé six mois dans les médias.»

Nathalie par mail, nous dit qu'elle compte bien voir le film «d'ici une semaine». «J'ai lu tous les commentaires qui ont pu entourer ce film depuis le festival de Cannes, assure cette internaute. Rien ne m'empêchera d'aller voir cette histoire. Je veux me faire ma propre opinion.» Même envie pour Nadège. «Toutes ces bonnes critiques qui entourent le film et les récompenses obtenues ne peuvent qu'éveiller ma curiosité. Il n'y a qu'un point qui me dérange, que ces scènes "crues" tant polémiques n'aient pas été coupées. Il n'y a pas besoin de trop montrer pour vendre et faire la beauté d'un film.»