Grégory Gadebois: «J’aime l’idée de laisser le public se débrouiller avec l’œuvre»

CINEMA Grégory Gadebois confirme qu'il est l'un des plus grands acteurs actuels dans «Par toi mon âme guérie»...

Caroline Vié
— 
Grégory Gadebois dans Par toi mon âme guérie de François Dupeyron
Grégory Gadebois dans Par toi mon âme guérie de François Dupeyron — Alfama Films, 2013.

Quand on dit à Grégory Gadebois qu’il nous fait penser à Philip Seymour Hoffman, il rougit de plaisir sous sa barbe. «C’est un compliment qui me touche car je l’admire énormément bien que je ne vois pas en quoi je lui suis comparable.» Tout en rondeur sensible, «Gadebois», comme il se surnomme lui-même, a de nombreux points communs avec l’acteur de Truman Capote. Issu du théâtre comme lui, cet ex-déménageur lui ressemble également par l’émotion qui se dégage de ses performances comme le démontre Par toi mon âme guérie de François Dupeyron. Comme Hoffman, il avoue aussi ne pas supporter de se voir à l'écran.             <!-- /* Font Definitions */@font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1791491579 18 0 131231 0;}@font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1791491579 18 0 131231 0;} /* Style Definitions */p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast;}.MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-size:10.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-fareast-language:JA;}@page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;}div.WordSection1 {page:WordSection1;}--> 

Etre à la hauteur de son rôle

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de le voir sur les planches notamment celles de la Comédie-Française dont il fut pensionnaire de 2006 à 2012, Gadebois a été découvert dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte qui lui a valu un César en 2012. «Cela fait plaisir d’être reconnu par la profession», commente-t-il sobrement. Dans le magnifique Mon âme par toi guérie, François Dupeyron lui offre le rôle d’un brave garçon épris de la superbe Céline Sallette et confronté à un don de guérisseur hérité de sa mère.

«C’est un beau personnage et une belle rencontre. Il fallait que je me montre à la hauteur,» dit le comédien qui avoue avoir du mal à parler de son travail. «J’espère que cela ne fait pas prétentieux mais j’aime l’idée de laisser le public se débrouiller avec l’œuvre une fois qu’elle est terminée.» Digne héritier de grands acteurs comme Gabin ou Ventura, Gadebois dégage une force tranquille qui rend sa fragilité d’autant plus séduisante. On aime cet homme-là.