Le biopic sur Tupac Shakur remis sur les rails

CINEMA Morgan Creek Productions et Emmett-Furla Films ont annoncé jeudi que le tournage du film débuterait en 2014…

J.M.

— 

Le rappeur Tupac Shakur crache en direction des journalistes, le 5 juillet 1994, à New York.
Le rappeur Tupac Shakur crache en direction des journalistes, le 5 juillet 1994, à New York. — BEBETO MATTHEWS/AP/SIPA

De son vivant, Eminem a eu droit a son film quasi-biographique (8 Mile), tout comme 50 Cent (Réussir ou mourir). Mais toujours pas Tupac Shakur, une légende du rap qui est décédé à 25 ans, le 13 septembre 1996, après avoir été criblé de balles à Las Vegas. Cette injustice est en voie d’être réparée. Car le projet de porter à l’écran la vie de cet artiste qui a vendu plus de 75 millions d'albums dans le monde semble remis sur les rails.

Budget de 45 millions de dollars

Morgan Creek Productions et Emmett-Furla Films ont en effet annoncé jeudi que le tournage du film commencerait en 2014, dans la ville d’Atlanta, a annoncé le site Deadline. Reste à trouver le réalisateur et à faire le casting. Un désaccord entre le producteur Morgan Creek et Afeni Shakur-Davis, la mère du rappeur, avait longuement freiné le projet. Désormais, Afeni Shakur-Davis sera productrice sur le film, qui bénéficiera du droit de piocher dans toute la discographie de 2Pac et d’un budget de 45 millions de dollars.

Tupac Shakur est né en 1971 à New York, de parents très militants au sein des Black Panthers dans les années 1960 et 1970. Après avoir été successivement roadie, danseur et MC, il entame une carrière solo qui lui ouvre les portes du succès. Parallèlement, le cinéma fait appel à lui pour des rôles dans des longs-métrages.

Un documentaire sur la vie du rappeur, Tupac: Resurrection, avait été nommé aux Oscars en 2005. Au festival Coachella en 2012, 2Pac était revenu d’entre les morts pour apparaître sur scène aux côtés de Snoop Dogg. Mais il ne s’agissait que d’un simili-hologramme. 

Le documentaire Tupac: Resurrection