Un monstre drôlement féroce

©2006 20 minutes
— 

Entre Alien, Godzilla et les insectes belliqueux de Starship Troopers, la créature de The Host procure à la fois rires et frissons. « Je suis un fan de cinéma de genre », précise Bong Joon-ho, le réalisateur de Memories of Murder, qui a lâché sa bête sur Séoul. S'inspirant de l'histoire vraie d'un savant américain qui a versé des litres de formol dans la rivière Han, le cinéaste centre son action sur les trésors d'ingéniosité d'une famille pour sauver la fille cadette retenue prisonnière par le monstre. Et c'est souvent drôle, grotesque et inattendu. Ce festival de suspense et d'effets spéciaux mélange les genres pour fustiger l'hégémonie américaine sur la Corée du Sud. Ce n'est pas le moindre atout de ce grand spectacle horrifique que de teinter son suspense d'un message écologique et politique. 

C. V.