Christopher Vogler, un maître du scénario à Deauville

CINEMA Christopher Vogler, script-doctor très réputé à Hollywood, est venu analyser «Les bêtes du sud sauvage», Grand prix de l'an dernier...

Caroline Vié

— 

Christopher Vogler au Festival de Deauville 2013
Christopher Vogler au Festival de Deauville 2013 — Caroline Vié

Peu connu du grand public, Christopher Vogler est une star chez les professionnels d’Hollywood. Ce script-doctor légendaire a réchampi des scénarios dans les plus grands studios et est considéré comme un mentor par de grands noms comme Darren Aronofsky (Black Swan) et Alexandre Astier (Kaamelott). «Mon rôle est d’apporter un regard extérieur sur l’histoire et d’aider son auteur à l’améliorer», explique Vogler, venu à Deauville pour donner une conférence où il analysait la narration des Bêtes du sud sauvage de Benh Zeitlin, Grand prix au festival de l’an dernier. «J’ai aimé ce film parce qu’il est ancré dans une mythologie très riche et qu’il revisite les grands mythes de façon originale», dit Vogler.

Quoi de neuf script-doctor?

Vogler a commencé sa carrière en lisant le scénario des Portes du paradis de Michael Cimino puis en participant à l’écriture du Roi Lion pour les studios Disney. «L’une de mes plus grandes fiertés est de reconnaître des scènes que j’ai écrites quand je vois les films», explique-t-il. Il a aussi servi d’interface entre certains réalisateurs et leur studio. «C’était le cas pour Terrence Malick et La ligne rouge. Les producteurs ne comprenaient rien à ce qu’il faisait et il fallait que ce soit moi qui le leur explique. Je n'ai, en revanche, pas touché au scénario, qui était formidable». Aujourd’hui, Christopher Vogler, auteur du livre Le guide du scénariste (éditions Dixit), enseigne les techniques du scénario au cours de séminaires très prisés. «Je considère ma méthode de travail comme un guide. Je donne des indications et chacun est ensuite libre de les réadapter selon son inspiration.» Sa seule frustration est de ne pas avoir le temps d’écrire ses propres histoires. «Je rêve de me lancer dans un roman, mais, pour l’instant, je n’y suis pas encore arrivé.» Et de sourire quand on lui demande s’il sera capable de suivre les conseils qu’il donne à ses étudiants…