«Twenty Feet from Stardom», coup de coeur à Deauville

CINÉMA e magnifique documentaire de Morgan Neville permet de rencontrer les choristes des plus grands chanteurs anglo-saxons...

Caroline Vié

— 

Judith Hill et Lisa Fisch dans Twenty Feet From Stardom
Judith Hill et Lisa Fisch dans Twenty Feet From Stardom — Graham/Mars Films/2013

L’an dernier Sugar Man avait fait un tabac à Deauville avant de récolter un Oscar et de faire un carton au box-office. Cette année, Twenty Feet From Stardom, projeté ce samedi dans la section «Les Docs de L’oncle Sam»  pourrait bien connaître une carrière similaire ! C’est en tout cas ce qu’on lui souhaite. Morgan Neville y fait découvrir la vie professionnnelle et personnelle de stars de l’ombre, celles qui chantent derrière les plus grandes vedettes sans jamais parvenir à atteindre le devant de la scène.

De sacrées bonnes femmes

Personne n’a oublié les « doo-doo-doo » de «Walk on the Wild Side» de Lou Reed… Mais personne ne se souvient des demoiselles qui chantent ces chœurs inoubliables… Morgan Neville nous  présente ces talents méconnus sans lesquels les tubes n’en seraient peut-être pas. Une poignée de chanteuses n’ayant jamais vraiment percé malgré leurs voix épatantes et leurs tempéraments de feu occupent le devant de l'écran.

Ces sacrées bonnes femmes ont soutenu vocalement des pointures comme les Rolling Stones, Bruce Springsteen ou Stevie Wonder qui parlent d’elles avec des trémolos dans la voix. Certaines sont encore en activité, d’autres ont renoncé. Toutes sont des héroïnes et des témoins privilégiés de l’histoire de la musique. En partageant leurs joies et leurs soucis, on a vraiment l’impression de jetter un coup d’œil en coulisses. Les noms de Merry Clayton, Lisa Fisher, Tata Vega et Judith Hill ne nous disaient rien début du film, mais le public était devenu fan à la fin de la projection ! Tous les spectateurs français pourront le devenir à leur tour le 4 décembre prochain, date de sortie du film en salles...