Cinq bonnes raisons d'aller au festival de Deauville

CINEMA Le festival de Deauville semble en grande forme pour sa 39e édition. Du 30 août au 8 septembre, le cinéma américain s'y montrera dans tous ses états...

Caroline Vié

— 

Derniers préparatifs avant l'ouverture du festival de Deauville en 2007
Derniers préparatifs avant l'ouverture du festival de Deauville en 2007 — AFP PHOTO/MYCHELE DANIAU

Les mauvaises langues qui prétendent que le festival de Deauville est dépassé ont tout faux. Cette année, Bruno Barde et son équipe ont mitonné un programme alléchant propre à faire vibrer le cinéphile impatient de se rendre sur les planches. 20 Minutes vous explique pourquoi il faut aller à Deauville…

On fait des découvertes

Il ne faut pas oublier que c’est à Deauville qu’on a vu des films comme Little Miss Sunshine ou Take Shelter (2011). 14 films en compétion cette année ! Les sélectionneurs ont fait fort. Les Amants du Texas ou All is Lost font partie des favoris. Les jurys dirigés par Vincent Lindon et Valérie Donzelli vont-ils les distinguer ? Réponse le 7 septembre au soir, où sera projeté Le Transperceneige de Bong Joon-ho, l’un des films les plus attendus de la rentrée.

On voit des stars

Cate Blanchett, John Travolta, Channing Tatum (voir vidéo), Michael Douglas et Nicolas Cage font partie des stars qui vont découvrir l’hospitalité normande. Il n’est pas rare que les fans puissent les voir de près en patientant devant l’un des palaces de la côte. Il n’est pas exceptionnel non plus que, séduites par l’atmosphère bon enfant du lieu, les vedettes acceptent de s’arrêter pour une photo ou un autographe. On les croise même parfois en train de faire leur shopping dans la rue.

On parle aussi de séries

Il n’y pas que le cinéma dans la vie ! Depuis quatre ans, le festival s’intéresse aussi à un nouvel espace de création : les séries télévisées ! Après David Chase («Les Soprano») Tom Fontana («Borgia») et Clyde Phillips («Dexter») c’est Vince Gilligan, génial créateur de «Breaking Bad» (voir vidéo) qui foulera les planches cette année et viendra parler de ses méthodes de travail à l’occasion d’une master class

On apprend des choses

Les master class, c’est l’occasion unique de jeter un coup d’œil en coulisse et de comprendre comment les artistes travaillent. Steven Soderbergh, venu présenter Ma vie avec Liberace (voir vidéo) en ouverture, profitera de l’occasion pour parler de son travail au cinéaste français Nicolas Saada. On attend aussi beaucoup la conférence du mythique script-doctor Christopher Vogler qui viendra analyser le scénario des Bêtes du sud sauvage de Behn Zeitlin, multi primé l’an dernier.

 Le public est bienvenu

Last but not least, comme disent les Américains. Ces merveilles ne sont pas réservées aux seuls professionnels ! Le public peut profiter de tout (voir encadré pour les modalités) et s’offrir le plaisir de vivre à l’heure du cinéma américain tout près de l’une des plus belles plages du monde.

Le Festival de Deauville pour le public

Pour acheter vos pass et vos billets pour le festival de Deauville, n'hésitez pas à cliquer sur www.badgecid.com. Pour toute la durée de la manifestation ou pour une journée, pour Les nuits américaines proposant de voir un marathon de projection, de nombreuses formules sont disponibles. Il y a même des réductions pour les étudiants et les demandeurs d'emploi.