«Frances Ha», succès art et essai de ce début d’été

CINEMA Le «petit» film de Noah Baumbach, avec Greta Gerwig dans le rôle-titre, cumule 130.000 entrées après trois semaines d’exploitation…

Stéphane Leblanc

— 

 «France Ha» de Noah Baumbach avec Greta Gerwig.
 «France Ha» de Noah Baumbach avec Greta Gerwig. — Pine District

Ah la bonne surprise de ce début d’été! Frances Ha, film indépendant de Noah Baumbach, que nous avions ardemment défendu lors de sa sortie le 3 juillet, a déjà enregistré 130.000 entrées en trois semaines d'exploitation.

Sa fréquentation ne s’érode que très lentement (13% la semaine dernière, soit la plus faible baisse), preuve que le film bénéficie d'un excellent bouche à oreille. C’est d’ailleurs le film qui marche le mieux dans quasiment toutes les salles art et essai de France.

D’où la décision de son distributeur, Memento, d’augmenter le nombre de copies. De 80 salles en première semaine, le film est passé à 150 salles mercredi 24 juillet.

Porté par une actrice magnifique, Greta Gerwig, qui fut réellement danseuse comme son personnage à l’écran, Frances Ha relate les mésaventures new-yorkaises d’une jeune trentenaire que sa colocatrice abandonne pour partir vivre avec son nouveau petit ami. Une «fille impossible», maladroite avec les hommes et avec elle-même, «undatable» comme disent ses amis dans le film, avec une ironie non dénuée de tendresse. Un être parfois horripilant, mais plein de charme et de vie…

On se repasse volontiers ces images sur fond du Modern Love de David Bowie…


Frances Ha Bande-annonce par toutlecine