Les «Minions» de «Moi, moche et méchant» vus par leurs papas

Caroline Vié

— 

Les « minions », créatures jaunes canari, pourraient vivre leurs propres aventures .
Les « minions », créatures jaunes canari, pourraient vivre leurs propres aventures . — UNIVERSAL PICTURES AND ILLUMINATION ENTERTAINMENT

Pierre Coffin et Chris Renaud ont été bien inspirés le jour où ils ont créé les Minions, ces petites créatures jaune canari en forme de médicaments qui secondent Gru, le héros, avec une efficacité discutable. Pour 20 Minutes, les réalisateurs de Moi, moche et méchant 2 sont revenus sur ces personnages irrésistibles et leur évolution…

Pourquoi les minions sont devenus des héros...

Dans ce deuxième opus, les minions se font enlever les uns après les autres avant de subir une étonnante transformation.

«On s’était bien douté qu’ils avaient un incroyable potentiel comique notamment parce qu’ils possèdent leur langage délirant. Leur succès dans le premier volet nous a convaincus qu’il fallait mettre l’accent sur eux. Les Minions sont des gagnants.» (Chris Renaud)

Pourquoi les Minions sont jaunes...

Pour qu'on ne le confonde pas avec les Schtroumpfs ! Les auteurs ont planché dur pour faire oublier d’autres bestioles monochromes.

«On ne pouvait pas ignorer l’univers de Peyo ! C’est aussi pour cela que les Minions métamorphosés sont violets, une complémentaire du jaune. Il fallait à tout prix s’éloigner des Schtroumpfs noirs.» (Pierre Coffin)

Pourquoi il n’y a pas de filles chez les minions...

Faut-il crier au machisme ? Il n’y a aucune créature de sexe féminin dans les rangs des serviteurs de Gru. «On n’y a pensé puis on préféré respecter la tradition de certains cartoons comme Bugs Bunny en déguisant les Minions en filles quand on en a besoin. C’était tout simplement plus drôle.» (Pierre Coffin)

Pourquoi on ne nous a pas dit d’où viennent les Minions...

Parce que les auteurs gardent la réponse pour le long métrage qui leur sera consacré et que réalise en ce moment Pierre Coffin pour une sortie l’an prochain.

«Entre autre idées abandonnées, le directeur de l’animation Eric Guillon avait inventé une machine bourrée de tuyaux qui séparait le blanc et le jaune des œufs. C’est de ces derniers qu’étaient censés sortir les Minions.» (Chris Renaud)

Encore plus drôle que le premier !

Les auteurs ont trouvé leur rythme de croisière ! Moi, moche et méchant 2 est une vraie réussite. Gru, méchant au cœur tendre, doit y composer avec de nouvelles fonctions d’agent secret, ses sentiments naissants pour sa collègue Lucy, des Minions baladeurs et ses filles adoptives ! L’animation de grande qualité se met au service d’un scénario malin riche en gags. De nouveaux personnages fort réjouissants comme un restaurateur mexicain à l’agenda chargé et son poulet de combat font souffler un air de nouveauté sur cette comédie animée.