«Illumination Entertainement», studio d'animation très minion

CINEMA Les créateurs de «Moi, moche et méchant 2» ont travaillé dans un magnifique studio situé dans un ancien parking parisien...

Caroline Vié

— 

Extrait du film d'animation «Moi, moche et méchant».
Extrait du film d'animation «Moi, moche et méchant». — Universal Pictures International France

Derrière la réussite de Moi, moche et méchant se cachent un homme et un studio : Chris Meledandri, producteur visionnaire, et Illumination Entertainment, réservoir des talents sis dans un ancien parking du 15e arrondissement de Paris.

 Le pouvoir de la French Touch

Transfuge de chez Blue-Sky, les créateurs de L’âge de glace, Meledandri a trouvé en France les forces vives nécessaires pour lancer les aventures de Gru et de ses Minions. Sa société Illumination basée en Californie, a fusionné avec le département animation du spécialiste français des effets spéciaux  numériques Mac Guff connu pour sa collaboration avec Michel Ocelot depuis Azur et Asmar.

«Les écoles de dessins françaises comme les Gobelins sont parmi les plus réputées au monde, explique le réalisateur Chris Renaud. La French Touch ou «spécificité française» est très recherchée, peut-être parce que les Français sont plus cultivés que les Américains.»

Adapter les techniques de pointe habituellement dévolues aux productions en prise de vue réelle à l’animation permet un rendu visuellement époustouflant. «Les équipes de Mac Guff connaissaient la 3D sur le bout des doigts. J’ai rarement rencontré de telles compétences et un tel enthousiasme», insiste Renaud qui a également travaillé avec le studio pour Le Lorax.

Aujourd’hui, la compagnie a trouvé sa place entre les «grands» Pixar et DreamWorks. «Mais nous avons conservé une atmosphère de start-up où chacun met la main à la pâte et on l’on peut montrer ses projets à Chris Meledandri sans avoir à passer par une hiérarchie écrasante.» Et d’ajouter qu’Illumination est toujours en quête de nouveaux talents. Artistes de tous poils, n’hésitez pas à envoyer vos candidatures… 

Moi, moche et méchant en chiffres

- 6 types de minions différents ont été créés. Leurs corps sont munis d’accessoires qui permettent de les identifier.

- 336 individus minions sont dénombrables dans Moi, moche et méchant 2.

- Il a fallu six mois pour élaborer le langage corporel des personnages principaux du deuxième volet.

- 543 millions dollars ont été engrangé par le premier film dans le monde entier.

- 69 millions de dollars a été le budget du premier film.

- Plus de trois millions de spectateurs français sont allés voir le film.

- 2014 La date où sortira le long-métrage centré sur les minions.