La France joue à la star de cinéma au Japon

CINEMA Le cinéma français a fait son festival du 21 au 24 juin à Tokyo... Une bonne occasion pour vendre nos films au Japon...

Caroline Vié

— 

Délégation du cinéma français à Tokyo en juin 2013
Délégation du cinéma français à Tokyo en juin 2013 — Unifrance

Des petites tables et des chaises dans le salon d'un grand hôtel de Tokyo: cela ressemble à une séance de speed-dating et cela en est bien une. Les vendeurs de films français tentent de séduire les distributeurs japonais pour les convaincre de montrer nos productions dans leurs salles. Parrainé par uniFrance, organisation qui assure la promotion de notre cinéma à l'étranger, le 21ème Festival  du Film Français au Japon est un rendez-vous majeur. «Cela permet de parler aux acheteurs dans un cadre priviligiés et de mieux cerner l'évolution de leurs goûts» explique Camille Neel, vendeur pour Le Pacte.

Se glisser au milieu des sorties

«Le public du cinéma français est assez âgé et il aime les histoires fortes, les stars et les séquences choc», déclare Ken Nakagawa, acheteur pour Comstock Group. Il vient d'acquérir La vie d'Adèle d'Abedallatif Kechiche principalement parce que «les scènes de sexe rendent le film très facile à promouvoir même si on va probablement devoir couper les plans trop osés». Le potentiel de marketing d'un film fait toute la différence. «C'est la façon dont ils vont pouvoir vendre le film qui conditionne la vente,» insiste Cécile Gager de Gaumont. En 2011, c'est après avoir vu Intouchables au festival que la société Gaga a acheté le film avant même sa sortie en France. Le succès a été au rendez-vous. «Les films français sont difficiles à sortir en salles, précise Satomo Odake de Gaga. Nous devons viser pour trouver notre place au milieu des sorties.» Cette année, Gaga compte beaucoup sur Populaire de Régis Roinsard. «C'est une comédie kawaï [mignonne] qui montre la France telle que la rêvent les Japonais», dit-elle. Les films de François Ozon ont aussi les honneurs des cinémas nippons. «Ici, les cinéphiles le suivent depuis ses débuts mais il est certain qu'il sera plus facile de vendre Jeune et jolie avec la sublime Marine Vacth que Dans la maison, déclare Yukiko Tanigawa de la société Kino Films. Avoir une star sexy qui vient assurer la promotion sur place est un atout non négligable.»

Derniers gros succès du cinéma français

D'après les chiffres donnés par Unifrance, la part des films français au Japon est passée de 0,6 % en 2011 à 1,92 % en 2012. Un gros succès comme Intouchables  a beaucoup pesé dans la balance. «Nous cherchons des films qui ne ressemblent pas à notre production nationale tout en ayant une portée universelle», dit Satomo Odake, distributrice pour la société Gaga. Le précédent gros succès français au Japon était Océans de Jacques Perrin.