L'Iranien Asghar Farhadi reçoit la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris

avec AFP

— 

Le cinéaste iranien Asghar Farhadi a reçu ce jeudi des mains du maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, la Grande Médaille de Vermeil de la Ville de Paris dans les salons de l'Hôtel de Ville.

Asghar Farhadi est «un homme qui nous rend particulièrement attachante cette société iranienne (...) subtile, raffinée, pleine de culture délicate», a déclaré Bertrand Delanoë. «Non seulement vous nous la faite mieux connaitre par vos films mais vous êtes aussi quelqu'un qui porte des valeurs universelles», a ajouté le maire de Paris.

«Votre création me fait penser à ce que disait Victor Hugo: "le genre humain a des droits sur Paris". Vous avez une manière d'exprimer les choses y compris en prenant Paris comme cadre», a-t-il poursuivi.

«Le Passé» se déroule dans la capitale et en banlieue

Asghar Farhadi a remercié le maire pour l'aide apportée dans la préparation du tournage de son dernier film Le Passé, qui se déroule dans la capitale et en banlieue.

Le cinéaste, dont les propos étaient traduits du farsi, a expliqué avoir choisi de tourner à Paris car il s'y sentait «dans une certaine mesure chez (lui) car après le public iranien, celui qui connait le plus mes films est le public français».

«Le cinéma m'a permis de ne pas me sentir un étranger à Paris» a-t-il dit avant d'ajouter que comme son film s'appelait Le Passé, il lui fallait «un endroit dans lequel le passé devait être vivant». «Quand on évolue à Paris, on évolue avec le passé», a-t-il ajouté. Le Passé, qui était en compétition au dernier festival de Cannes, a valu à l'actrice Bérénice Bejo le prix d'interprétation féminine.

Vision fine et intuitive des relations familiales et amoureuses

Asghar Farhadi livre dans ses films une vision fine et intuitive des relations familiales et amoureuses. Son précédent film, Une Séparation, a reçu l'Ours d'Or du meilleur film en 2011 à Berlin. L'année suivante, le long métrage recevait le César et l'Oscar du meilleur film étranger.

Le cinéaste sera encore l'invité d'honneur du Festival Paris Cinéma, du 28 juin au 9 juillet. Une rétrospective de ses films sera proposée au cinéma le Louxor le 29 juin.