Le cinéaste finlandais Aki Kaurismäki, réalisateur de "L'homme sans passé", a refusé que son dernier film soit nominé aux Oscars 2007 en réaction à la politique étrangère du président américain George W. Bush, a annoncé un collaborateur mercredi.
Le cinéaste finlandais Aki Kaurismäki, réalisateur de "L'homme sans passé", a refusé que son dernier film soit nominé aux Oscars 2007 en réaction à la politique étrangère du président américain George W. Bush, a annoncé un collaborateur mercredi. — Pascal Guyot AFP/Archives

Cinéma

Kaurismäki : sombre mise en lumière

Son nouveau film, Les Lumières du faubourg, Aki Kaurismäki l’a ainsi baptisé pour rendre un hommage « modeste » à Charlie Chaplin, qu’il considère comme « le plus grand cinéaste de tous les temps »

 Son nouveau film, Les Lumières du faubourg, Aki Kaurismäki l’a ainsi baptisé pour rendre un hommage
« modeste » à Charlie Chaplin, qu’il considère comme « le plus grand cinéaste de tous les temps ». Et en dépit de très nombreuses pointes d’humour, surtout dans les attitudes ou les rares dialogues, ce film est paradoxalement l’un des plus sombres du réalisateur finlandais qui aime plaisanter sur son pays,« où les gens sont incroyablement heureux. La preuve :
JanneHyytiäinen, l’acteur du film,sourit tout le temps,même quand il dort…» Le comédien, peutêtre, mais pas son personnage de veilleur de nuit qui tentede tromper sa solitude avec une fille rencontrée
dans un bar, et qui le mènera à sa perte. Il retrouvera finalement le sourire une fois en prison, « parce qu’il a enfin trouvé des amis ».

Sakurako Uozumi