Cannes 2013: Audrey Tautou a écrit elle-même son discours d’ouverture

Benjamin Chapon avec AFP

— 

Audrey Tautou, maîtresse de cérémonie au festival de Cannes 2013
Audrey Tautou, maîtresse de cérémonie au festival de Cannes 2013 — VALERY HACHE / AFP

L’exercice éminemment casse-gueule auquel s’est prêté Bérénice Béjo l’an dernier n’effraye pas, ou plutôt n’effraye plus, la future maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes, Audrey Tautou. «La proposition m'a un peu déstabilisée, a-t-elle expliqué à l’AFP. J'ai tout de suite été touchée, mais partagée entre l'envie d'accepter et, pendant deux, trois jours, de savoir si j'en serais capable. Au final, je ne me suis pas laissée dominer par ma crainte!»

Pour ne pas bafouiller mercredi soir sur un texte qui ne lui siérait pas ou trébucher dans une robe mal ajustée, Audrey Tautou a choisi elle-même sa tenue et écrit toute seule son discours. «J'avais envie que ces mots-là soient les miens. Ça rajoute une pression supplémentaire mais on verra bien. Je suis la seule responsable de ce que je vais dire. C'est aussi une façon de me présenter comme je ne l'ai jamais fait.»

«Sans langue de bois, tous les films donnent extrêmement envie»

Actuellement à l'affiche de L'Écume des jours de Michel Gondry, Audrey Tautou a pu voir un montage des films en compétition cette année: «Sans langue de bois, tous donnent extrêmement envie d'être découverts.»

Voilà pour le contenu. Pour ce qui est du contenant, Audrey Tautou a opté pour une robe créée par Yiqing Yin, styliste française d'origine chinoise de 27 ans qui a présenté ses collections lors de la dernière fashion week haute couture.