Gus Van Sant s'en va-t-en-guerre pour Promised Land

— 

Le réalisateur d'Elephant (2003) et d'Harvey Milk (2008) mord à belles dents dans les problèmes d'environnement. Epaulé par Matt Damon et la trop rare Frances McDormand, il dénonce les agissements scélérats d'une compagnie de gaz plus concernée par l'amas de billets verts que par l'écologie. L'exploitation du gaz de schiste n'est pas une bonne idée : tel pourrait être le résumé de ce film militant bien ficelé à défaut d'être inventif. La cause que défend Gus Van San est noble. On aurait aimé que son film soit un peu plus pêchu pour nous la faire embrasser sans réserve. C. V.