«Les gamins»/Alain Chabat: «On a tous un potentiel de gaminerie»

COMEDIE Alain Chabat retombe en enfance avec Max Boublil dans «Les Gamins»...

Propos recueillis par Caroline Vié

— 

Alain Chabat (à dr.), en pleine crise de la cinquantaine, et son futur gendre (Max Boublil).
Alain Chabat (à dr.), en pleine crise de la cinquantaine, et son futur gendre (Max Boublil). — N. Guiraud / Légende Films / Gaumont

Alain Chabat s'amuse comme un petit fou dans Les Gamins d'Anthony Marciano. Dans la vie, le comédien revendique sa part d'enfance, comme il l'a confié à 20 Minutes.

>> La fiche du film par ici

>> 20 Minutes et iTunes vous proposent un bonus exclusif du film. 

Vous avez été conquis tout de suite par ce scénario?

Il m'a fait rire, tout simplement! J'étais en pleine post-production de Sur la piste du Marsupilami et je pensais plus à me reposer qu'à faire un film, mais j'ai été emballé par la drôlerie et les qualités d'écriture du projet.

Vous vous sentez proche de ce personnage?

On a tous un potentiel de gaminerie, mais lui pousse le bouchon encore plus loin, ce que je trouve vraiment marrant.

Faire l'acteur, est-ce une forme de détente après une réalisation comme Le Marsupilami?

Il est certain que c'est moins prenant de jouer la comédie avec Max Boublil que de porter à bout de bras une production bourrée d'effets spéciaux. On a travaillé dur, mais j'étais largement plus détendu que quand je signe la mise en scène.

Le comique français a-t-il évolué depuis les Nuls?

Internet a changé la donne en offrant un immense réservoir de talents qui peuvent tout essayer sur Internet avec l'obligation de se renouveler vite pour ne pas lasser les fans.

Et pour la suite?

Je n'ai aucun projet si ce n'est celui de me reposer et d'essayer de trouver quelque chose qui m'excite et que je n'ai pas encore fait.

GAMINS POUR TOUJOURS

Max Boublil et Alain Chabat forment un chouette duo dans cette comédie où un jeune homme totalement rétif à l'idée de s'engager fait les quatre cents coups avec son beau-père… encore plus immature que lui. La complicité des acteurs est palpable dans cette fantaisie où jouent aussi Sandrine Kiberlain et Mélanie Bernier.