«Argo» grand vainqueur des Oscars, «Amour» également récompensé

CINEMA Sans surprise, le film de Ben Affleck s'est imposé, pour un palmarès presque identique à celui des Golden Globes...

Philippe Berry

— 

«Argo» a remporté l'Oscar du meilleur film, le 24 février 2013, réalisé et coproduit par Ben Affleck.
«Argo» a remporté l'Oscar du meilleur film, le 24 février 2013, réalisé et coproduit par Ben Affleck. — M.ANZUONI/REUTERS

De notre correspondant à Los Angeles

La boucle est bouclée. Hollywood, dont le faux film a permis d’exfiltrer six Américains d'Iran en 1979, a récompensé l'adaptation de Ben Affleck, lors de la 85e édition des Oscars, dimanche. Depuis la Maison Blanche, c'est Michelle Obama qui a, de manière un peu curieuse, ouvert la dernière enveloppe. Grand favori après avoir tout raflé ces deux derniers mois, Argo est sacré meilleur film, mais c'est en tant que producteur que Ben Affleck a remercié l'Académie, sa femme et le Canada. Dans l’incompréhension générale, Hollywood l'avait en effet snobé à la réalisation, et c'est donc Ang Lee qui repart avec la précieuse statuette pour Life of Pi.

Il s'agit malgré tout d'un come-back fabuleux pour Affleck. Couronné aux Razzie Awards en 2004 pour sa triple performance dans Gigli, Daredevil et Paycheck, l'acteur est devenu père de famille et a trouvé sa voie derrière la caméra avec Gone Baby Gone, The Town puis Argo. Il remporte son 2e Oscar après celui du meilleur scénario partagé avec Matt Damon pour Good Will Hunting il y a quinze ans.

Daniel Day Lewis plus grand acteur de l'histoire

Pour le reste, le palmarès de dimanche est un copier-coller de celui des Golden Globes, et les vannes de Seth MacFarlane (créateur de «Family guy»), n'ont pas toujours fait mouche au cours des 3h45 d'une interminable cérémonie.

Avec sa victoire pour son rôle dans Lincoln, Daniel Day Lewis entre dans l'histoire en devenant le premier acteur à gagner trois fois dans la catégorie suprême. Chez les femmes, la jeune Jennifer Lawrence (Silver Linings Playbook) s'est pris les pieds dans sa robe mais a réussi à parvenir jusqu'au micro avec l'aide de Jean Dujardin pour venir chercher sa récompense. Dans les seconds rôles, Christoph Waltz (Django Unchained) et Anne Hathaway (Les Misérables) récidivent eux-aussi.

Quentin Tarentino, lui, n'a pas caché sa satisfaction en venant chercher la statuette du meilleur scénario original. Amour (film étranger), Brave (animation) et Searching for Sugar Man (documentaire) complètent un palmarès sans surprise.