Oscar, l'enfant singe héros du film.
Oscar, l'enfant singe héros du film. — M. LINFIELD / DISNEY

CINEMA

Le conseiller scientifique de «Chimpanzés» explique son travail sur le film

Christophe Boesch évoque son expérience sur le nouveau documentaire Disneynature...

Défendre les singes n'est pas de tout repos. Christophe Boesch, l'un des grands spécialistes mondiaux des primates, a apporté sa collaboration à Chimpanzés, nouveau documentaire produit par Disneynature. «Disney et les réalisateurs Mark Linfield et Alastair Fothergill (Félins) tenaient à ce que le film soit scientifiquement juste», explique-t-il. Le conseiller ès primates n'a pas hésité à faire le singe pour s'assurer que l'équipe parvenait à le suivre en forêt. «Les conditions de tournage en Côte d'Ivoire ont été rudes, se souvient-il, mais la nature nous a offert de beaux cadeaux comme l'amitié de notre jeune héros et d'un mâle dominant.»

Oscar, petit singe craquant

Les aventures d'Oscar, enfant singe aux grands yeux, servent de fil rouge au récit. «Il est indispensable d'avoir recours à la fiction pour séduire les enfants. Ce sont eux qu'il faut attirer si on veut avoir une chance de sauver cette espèce menacée.» Boesch a parfois été ferme avec l'équipe en refusant de voir installer des plateformes de prises de vue dans les arbres. «Il fallait trouver l'équilibre entre la réalisation de plans spectaculaires et le fait de ne pas troubler la vie des animaux.» Le scientifique espère que le gouvernement ivoirien se mobilisera bientôt pour sauver les chimpanzés. «Il faudrait que le film encourage les touristes à aller découvrir les singes, ce qui convaincrait les autorités qu'ils ont de la valeur», explique Christophe Boesch. Petits et grands humains pourraient avoir envie de prendre leur billet pour l'Afrique après avoir vu ce documentaire aux images féeriques.

la bande annonce par ici

 

Une bonne action

Disneynature s'est vraiment imliqué auprès des pour la défense des singes. Non content d'avoir fait appel à des spécialistes, le studio a décidé d'aider vraiment les aniamaux. Du 20 au 26 février, une partie des recettes de ce documentaire sera versée à la Wild Chimpanzee Fondation http://www.wildchimps.org/wcf/francais/start.htm qui défend ces primates.