«Grease» sans bonus grisants

©2006 20 minutes

— 

Film culte depuis sa sortie en 1978, Grease a battu tous les records de recettes pour une comédie musicale. Cette histoire d'amour lycéenne située dans des années 1950 idéalisées, on la connaît par coeur. Et pourtant, on la reverra avec bonheur en DVD. Comment résister aux tubes disco de son excellente BO ? A son humour tout en double sens ? Au sourire canaille de John Travolta ? Et qu'importe si les acteurs sont trop âgés pour incarner des ados : « C'est ce qui donne à Grease son côté irréel », assure Patricia Birch, la chorégraphe du film.

Pourtant, côté bonus, c'est un peu la déception, entre interviews convenues où acteurs et équipe répètent « On s'est éclaté, c'était la fête permanente » et commentaire audio bâclé. On aurait préféré une approche moins superficielle, d'autant qu'un disque entier est dévolu aux bonus : qu'on nous explique, par exemple, pourquoi les scènes coupées sont en noir et blanc. Enfin, l'absence d'un documentaire sur les origines de cette comédie musicale à petit budget devenue monument de la culture populaire laisse les fans sur leur faim.

Isabelle Chelley

2 DVD Paramount, 20 e

Il faut du cran pour chanter en karaoké l'acrobatique You're the One That I Want, duo final entre John Travolta et Olivia Newton-John. Heureusement, les versions « sing-along » des chansons du film sont incluses dans les bonus : on reprend, en choeur avec les acteurs, les paroles qui défilent en bas de l'écran. Une méthode inventée par des fans américains de Grease, lors de soirées consacrées au film.