DVD : les deux visages de Narayama

©2006 20 minutes

— 

L'histoire du cinéma accorde plus de place à La Ballade de Narayama d'Imamura (1983) qu'à celle de Kinoshita (1958). A tort. Car s'il est vrai que la première, par son réalisme cruel, remporta la Palme d'or à Cannes, la seconde, qui retrace de façon très stylisée cette légende ancestrale où les anciens doivent disparaître pour ne pas gêner la société, est signée d'un des très grands maîtres du cinéma nippon, l'égal d'Ozu. L'un des mérites du DVD est de comparer en bonus les deux versions. Sakurako Uozumi

1 DVD MK2, 25 e