Bradley Cooper: «J'ai voté pour moi aux oscars!»

COMEDIE Bradley Cooper est exceptionnel dans «Happiness Therapy», comédie d'humour tendre...

Propos recueillis par Caroline Vié

— 

Pat (Bradley Cooper) et ses parents, interprétés par Jacki Weaver et Robert De Niro.
Pat (Bradley Cooper) et ses parents, interprétés par Jacki Weaver et Robert De Niro. — JOJO WHILDEN / WEINSTEIN COMPANY

Bradley Cooper incarne un dépressif qui s'est juré de reconquérir sa femme infidèle dans Happiness Therapy. Son lent retour à la vie grâce à une voisine fofolle campée par Jennifer Lawrence lui permet de révéler l'étendue de son registre. C'est en français que le beau gosse des Very Bad Trip est revenu sur son rôle et sa citation aux Oscars.

>> La fiche du film par ici

Quels éléments vous ont séduit dans le scénario d'«Happiness Therapy»?

C'est la richesse du personnage qui m'a séduit. Il passe par toute une palette de sentiments et une richesse psychologique plutôt rare dans le cinéma hollywoodien. Je me suis attaché à cet homme blessé tentant de rester optimiste envers et contre tout.

Ce rôle a-t-il changé quelque chose dans votre carrière?

Le succès du film et la citation aux Oscars font que je peux me permettre de monter des projets sur mon nom, ce qui est très gratifiant pour un acteur. Le tout est d'essayer de ne pas se tromper en les sélectionnant.

Comment avez-vous appris votre nomination?

En regardant la télé! Et je n'ai pas compris tout de suite. J'attendais tellement le nom du réalisateur David O. Russell qu'il a fallu que ma mère me secoue pour que je saisisse qu'on avait aussi dit le mien.

Pour qui avez-vous voté?

J'ai voté pour moi aux Oscars! Je pense que tout le monde en fait autant. A mon avis, je n'ai aucune chance de gagner mais j'avais envie de mettre le plus de chances possibles de mon côté. C'est humain.

A qui penserez-vous si vous obtenez l'oscar?

A ma mère qui sera ma cavalière pour cette soirée spéciale, mais aussi à mon père décédé qui a déclenché ma vocation d'acteur en me montrant Elephant Man quand j'étais gamin. Je regretterai juste qu'il ne soit pas là pour voir ça.