«Le Soleil», un genou à terre

©2006 20 minutes

— 

Alexandre Sokourov s'est penché sur les derniers jours de l'empereur Hirohito avant son fameux « renoncement à revendiquer [ses] origines divines », marquant la capitulation du Japon lors de la Seconde Guerre mondiale. Le Soleil, film formellement sublime, est historiquement captivant : Hirohito fut maintenu au pouvoir malgré la défaite car, comme le rappelle le cinéaste russe dans les bonus, personne n'a jamais douté que le « sacrifice » de l'empereur avait sauvé son peuple du désastre.

S. U.

1 DVD Océan-TF1, 20 euros .