Des serpents dans l'avion et déjà cultes sur internet

— 

Un agent du FBI tente de mettre derrière les barreaux un gros bonnet de la pègre. Embarquant avec un témoin dans un avion qui les mène d'Hawaï à Los Angeles, il se retrouve aux prises avec de dangereux serpents introduits dans l'appareil par les sbires du parrain.
Un agent du FBI tente de mettre derrière les barreaux un gros bonnet de la pègre. Embarquant avec un témoin dans un avion qui les mène d'Hawaï à Los Angeles, il se retrouve aux prises avec de dangereux serpents introduits dans l'appareil par les sbires du parrain. — James Dittiger AFP

Un scénario inédit pour le film « Des serpents dans l’avion ». Pour la première fois dans l’Histoire du cinéma, mais sans doute pas la dernière, un buzz internet autour d’un film altère le contenu de celui-ci avant même sa sortie.
Le scénariste Josh Friedman, qui avait adapté "La Guerre des mondes" pour Steven Spielberg et a travaillé sur la trame de « SoaP » (Snakes on a Plane) avait en effet attiré l’attention des internautes en publiant des post consacrés au film sur son blog.
Chansons délurées, fausses affiches, courts métrages excentriques et bandes-annonces parodiques, blogs consacrés au film ou encore concours de scénarios mettant en scène des animaux dans des lieux peu appropriés (girafes dans une montgolfière, rhinocéros dans un bus ou encore cochons sur un vélo) envahissent alors la Toile. Quoique de styles très variés, les créations en ligne récupèrent souvent, pour les détourner, des images des précédents films de la star de SoaP, Samuel L. Jackson, comme "Pulp Fiction" ou "La guerre des Etoiles".
Une vidéo dans laquelle le comique Dave Coyne imite Christopher Walken, Jack Nicholson ou Robert de Niro passant des auditions pour « SoaP » fait un carton sur la plate-forme d’échanges Youtube.
En mars 2006, le groupe de comiques Zebro lance un concours de chansons inspirées du film. Les trois créations lauréates devraient sortir en DVD dont la chanson de rap « Snakes on a MP3 » qui a d’ores et déjà été diffusée sur MTV, CNN ou MSNBC. Certaines chansons d’amateurs trouvées sur le web ont par ailleurs été intégrées à la bande-son officielle du film.

Les commentaires et les suggestions des internautes sur le film ont été tels qu’ils ont poussé le réalisateur David Ellis à tourner en mars 2006 de nouvelles scènes plus violentes, plus drôles et au contenu sexuel plus explicite afin que le film soit déconseillé aux moins de 17 ans et non plus seulement aux moins de 13 ans lors de sa sortie aux Etats-Unis (écouter ce sujet de la Radio Publique Nationale américaine). Conformément aux desidératas des internautes.

La maison de production, New Line Cinema, a profité de cet engouement sur le Net pour encourager les internautes à poster des commentaires, des liens, à participer à des forums et des sondages sur le site officel du film.

Etant donné le succès de ce buzz, les spécialistes de l’industrie du cinéma s’attendaient à un résultat de 20 à 30 millions de dollars d’entrées lors de la première semaine de sortie du film en salles aux Etats-Unis en août 2006. Mais le film a déçu New Line en faisant seulement 15,25 millions de dollars d’entrée. Lors de sa deuxième semaine d’exploitation, il a dégringolé de la première à la septième place du box-office. Si internet peut contribuer à l’envol, il n’évite cependant pas le crash.

Alexandre Sulzer

Liens utiles :

-Le site de compétition de courts métrages parodiques Originalalamo.com

-Le site d’affiches parodiques Snakeswhomissedtheplane.com

-La vidéo d’une fausse bande-annonce du film

-Le clip All The Snakes are belong to us

-Le film parodique Steaks on a train

-Des vidéos d’un concours de chansons sur Zebroshox.com

-Un site de concours d’affiches détournées

-Sur le site officiel du film, un lien qui permet d’envoyer un message personnalisé à un ami avec la voix de Samuel L. Jackson