20 Minutes : Actualités et infos en direct
RENDS L’argentAncien badge ou abonnement Blue… C’est le bazar sur Twitter

Twitter : Ancien badge ou Twitter Blue… C’est le bazar sur le réseau social

RENDS L’argentDepuis quelques jours, il est impossible de différencier les comptes « certifiés » des comptes qui ont souscrit à l’abonnement payant Twitter Blue.
Fini les comptes « certifiés », bonjour les comptes « abonnés ». Enfin, ça, c'est en théorie.
Fini les comptes « certifiés », bonjour les comptes « abonnés ». Enfin, ça, c'est en théorie.  - Matt Rourke/AP/SIPA / AP Associated Press SIPA
Manon Aublanc

Manon Aublanc

L'essentiel

  • Depuis plusieurs semaines, il est possible d’obtenir le fameux badge bleu en s’acquittant de Twitter Blue, un abonnement payant.
  • Le 1er avril, le logo bleu des comptes « certifiés », c’est-à-dire dont l’identité a été vérifiée, aurait dû disparaître.
  • Problème, qu’ils s’agissent de comptes vérifiés ou de comptes qui ont souscrit à l’abonnement, tous ont encore le fameux badge, créant une confusion sur le réseau social.

Une fois n’est pas coutume, c’est le b***** sur Twitter. Depuis quelques jours, impossible de faire la différence entre les comptes « certifiés », c’est-à-dire vérifiés par la plateforme, et ceux ayant souscrit à l’abonnement payant Twitter Blue, dont l’identité n’a pas été validée. Et pour cause, ils affichent tous les deux le même logo.

Car depuis plusieurs années, Twitter proposait à des personnalités (plus ou moins) publiques une certification de leur compte, à l’aide d’un badge bleu. En d’autres termes, le logo prouvait que l’identité du propriétaire du compte avait été vérifiée et qu’il ne s’agissait pas d’une usurpation. Ce samedi 1er avril, c’était donc (en théorie) la fin des comptes « certifiés ». Le logo bleu est désormais normalement réservé aux ceux qui se sont acquittés de Twitter Blue, un abonnement mensuel à 9,60 euros. Cette formule permettait également de profiter de fonctionnalités supplémentaires, comme la diminution de la publicité ou encore la mise en avant de vos tweets.

Des badges bleus pour tout le monde

Mais spoiler alert : ça ne s’est pas exactement passé comme prévu. Alors qu’un grand nombre de personnalités - dont certains médias comme le New York Times - ont annoncé qu’ils ne paieraient pas l’abonnement Twitter Blue, aucun compte ne semble avoir perdu sa certification à l’heure où nous écrivons ces lignes. C’est par exemple le cas de celui de notre journaliste culture, Fabien Randanne. Malgré le fait qu’il n’ait pas pris l’abonnement, le petit logo bleu apparaît toujours sur son compte Twitter. Dans les faits, il est donc actuellement impossible de différencier les badges « certifiés » des badges payants.

Le compte Twitter de notre journaliste Fabien Randanne a toujours le fameux logo bleu, alors qu'il n'a pas pris l'abonnement Twitter Blue.
Le compte Twitter de notre journaliste Fabien Randanne a toujours le fameux logo bleu, alors qu'il n'a pas pris l'abonnement Twitter Blue.  - Capture d'écran Twitter

A l’inverse, le compte Twitter du New York Times, lui, n’affiche plus le logo bleu. Et pour cause, le journal américain a annoncé, le dimanche 2 avril, qu’il ne comptait pas « payer pour conserver la certification de nos comptes officiels » et qu’il ne rembourserait pas ses journalistes qui souhaiteraient le faire pour leur propre compte en dehors des cas « où cela reste essentiel au travail » de ces derniers. Il n’en fallait pas plus pour irriter Elon Musk.

Le logo bleu a disparu du compte Twitter du New York Times.
Le logo bleu a disparu du compte Twitter du New York Times.  - Capture d'écran

Quelques heures après, le fantasque PDG de Twitter a fait sauter le badge bleu du compte du journal, suivi par 55 millions d’abonnés, accusant le média de « propagande ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Comment les différencier ?

Bon, il y a tout de même quelques techniques pour faire la différence entre ceux qui sont certifiés et ceux qui ont mis la moula. D’abord, vous pouvez vous servir d’un outil de Twitter. Sur le réseau social, tous les comptes certifiés sont suivis par Twitter Verified.

Twitter Verified est un outil du réseau social qui permet de vérifier qu'un compte est certifié.
Twitter Verified est un outil du réseau social qui permet de vérifier qu'un compte est certifié.  - Capture d'écran

Il suffit de vous rendre sur le compte que vous voulez vérifier et de chercher dans ses abonnés si Twitter Verified apparaît. Ceux qui n’y apparaissent pas ne sont donc pas certifiés. C’est par exemple le cas de notre journaliste Fabien Randanne, suivi par ce compte.

Notre journaliste Fabien Randanne était certifié, il est suivi par le compte Twitter Verified.
Notre journaliste Fabien Randanne était certifié, il est suivi par le compte Twitter Verified.  - Capture d'écran

L’autre technique, c’est de télécharger une extension Chrome ou Firefox, baptisée Eight Dollars, en référence au prix de l’abonnement. Une fois téléchargée, vous verrez apparaître deux logos.

Grâce à l'extension, vous pouvez différencier les comptes "certifiés" des comptes qui ont souscrit à l'abonnement Twitter Blue.
Grâce à l'extension, vous pouvez différencier les comptes "certifiés" des comptes qui ont souscrit à l'abonnement Twitter Blue.  - Capture d'écran

L’historique logo bleu pour les comptes « certifiés » et un nouveau logo, orné d’un dollar, pour les comptes qui ont souscrit à l’abonnement Twitter Blue.

Sujets liés