Un CV pour décrocher un stage de 3e ? Une mère en rédige un plein d’humour pour son fils sur LinkedIn

COUP DE GUEULE La publication de cette mère d’un ado de 14 ans est rapidement devenue virale

H. B.
— 
Agacée par une demande de CV exigée par un patron, une mère a rédigé celui de son fils avec beaucoup d’humour et l'a posté sur LinkedIn.
Agacée par une demande de CV exigée par un patron, une mère a rédigé celui de son fils avec beaucoup d’humour et l'a posté sur LinkedIn. — SOPA Images/SIPA

En classe de troisième, les collégiens doivent effectuer un stage d’observation d’une semaine en entreprise. Agacée par une demande de CV exigée par un patron, Florence Corbet, mère d’un élève de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), a rédigé celui de son fils avec beaucoup d’humour, et l’a posté sur LinkedIn. Sa publication est rapidement devenue virale, suscitant de nombreux commentaires.

« Vous savez quoi ? C’est la première fois que j’écris sur LinkedIn (et peut-être la dernière) mais là, quand même… Mon fils de 14 ans cherche son stage d’observation de 3e et on lui demande son CV. Sérieux, les gars ??? Vous en aviez un CV, vous, à 14 ans ?  » a-t-elle notamment écrit sur le réseau social le 18 octobre.


Le CV posté sur LinkedIn.
Le CV posté sur LinkedIn. - Capture d'écran LinkedIn


« Apprentissage de la marche – Novembre 2009 »

Grâce à ce CV posté sur LinkedIn, on apprend que « Loulou » a d’abord effectué un CDD de "bébé" durant trois ans d’août 2008 à août 2011, période durant laquelle il a « mis en place les processus internes nécessaires au bon fonctionnement d’une famille et ai coaché mes parents sur l’optimisation de leur temps libre » avec comme « principales réalisations : premières dents en mars 2009 et apprentissage de la marche en novembre 2009 ». Puis à partir de « septembre 2019, « Loulou » est passé au statut de geek à capuche », un poste qu’il occupe toujours actuellement, en CDD. « J’essaie de survivre à l’adolescence, au réchauffement climatique et à mes parents frappadingues », est-il également indiqué.

Parmi les meilleures réalisations de son fils, sa mère note le « meilleur déguisement de Spider-Man au carnaval de l’école en février 2014 » et son titre de « champion du monde de la coupe de cheveux improbable » en mars 2020. Pour sa recherche de stage, elle lui confère un seul objectif : « devenir un adulte sympa dans un monde pas trop con ». A noter que « Loulou » en question possède différentes expériences dans le domaine de « codage de trucs bizarres, de branchements de câbles, rangement de chambre et vidage du lave-vaisselle ».

« Un aspect pédagogique à ce qu’un ado fasse un CV »

La maman de cet ado de 14 ans ne s’attendait pas à ce que sa publication devienne virale. « En tant que digital native, il devrait apprendre à pouvoir créer et partager un maximum de valeur à une audience virtuelle dès son plus jeune âge. Il en va un peu du futur de l’humanité », lui a répondu de manière tout aussi ironique un internaute. « Encore une "maman" qui fait à la place de son enfant car elle est "outrée" de ce qu’on demande à son Loulou. Il y avait peut-être un aspect pédagogique à ce qu’un ado fasse un CV ou du moins voir ce que c’est, vu c’est que c’est sa première immersion en entreprise », a ajouté un autre internaute.

D’une durée de cinq jours, les collégiens doivent effectuer en 3e un stage en entreprise pour « découvrir le monde du travail, partager le quotidien de professionnels et bénéficier d’une expérience concrète », écrit le Ministère de l’Education nationale. Ce stage est obligatoire et nécessite une convention entre l’entreprise et l’établissement scolaire.