20 Minutes : Actualités et infos en direct
MODERATIONPourquoi y a-t-il de plus en plus de « dick pics » sur TikTok ?

Pourquoi y a-t-il de plus en plus de « dick pics », des photos de pénis, sur TikTok ?

MODERATIONDe nombreux contenus de nudités sont diffusés depuis plusieurs jours sur la plateforme, sans que les algorithmes n’aient réussi à les détecter et les supprimer
De nombreux contenus de nudités sont diffusés depuis plusieurs jours sur la plateforme de vidéos, sans que les algorithmes du réseau social n’aient réussi à les détecter et les supprimer.
De nombreux contenus de nudités sont diffusés depuis plusieurs jours sur la plateforme de vidéos, sans que les algorithmes du réseau social n’aient réussi à les détecter et les supprimer. - Michael Dwyer/AP/SIPA / SIPA
Hakima Bounemoura

H. B.

Ce n’est pas une nouvelle vidéo virale ou un nouveau challenge qui envahit depuis quelques jours la plateforme TikTok, mais… des dick pics (des photos de pénis). De nombreux contenus de nudités sont en effet diffusés depuis plusieurs jours sur le réseau social, sans que les algorithmes n’aient réussi à les détecter et les supprimer, note le site Numerama.

La diffusion de dick pics ou le cyberflashing [le fait d’envoyer une image de ses organes génitaux à des gens sans leur consentement] est une pratique aujourd’hui largement répandue sur les réseaux sociaux, mais la plateforme TikTok avait jusqu’à présent été épargnée par ce phénomène.

Des contenus pornographiques très largement diffusés

Certaines vidéos ont récolté jusqu’à 70.000 likes, ce qui signifie que des centaines de milliers, voire probablement des millions de personnes ont été exposées à ces contenus pornographiques. La plupart sont postées par des hommes, et certaines sont restées en ligne plusieurs jours.

Malgré l’interdiction de la nudité sur la plateforme, TikTok a du mal à supprimer ces contenus car les utilisateurs ont trouvé une technique pour contourner leur détection. L’image contenant la dick pic n’apparaît pas en grand sur l’écran. Il faut regarder sur le bas de l’écran pour apercevoir ces contenus interdits, diffusés sous la forme de petites vignettes photo.

Les réseaux sociaux tentent tant bien que mal de lutter contre l’envoi non sollicité d’images sexuellement explicites. La plateforme TikTok mise sur ses algorithmes pour modérer ce genre de contenus et sur le signalement de ses utilisateurs, ce qui peut prendre plusieurs jours avant la suppression. Le réseau social chinois a par ailleurs indiqué qu’il allait bientôt réserver certains contenus aux plus de 18 ans. La plateforme Instagram a, quant à elle, annoncé qu’elle travaillait sur une nouvelle option permettant de filtrer les messages privés afin de limiter la diffusion de dick pics.

Sujets liés