Sans-papiers: les parrainages se poursuivent dans les mairies

©2006 20 minutes

— 

Un nouveau parrainage républicain sera célébré vendredi soir à Bègles (Verts). Il s'agit du sixième sur la commune, qui entend ainsi mettre à l'abri de l'expulsion des mineurs sans-papiers et leur famille. D'autres communes de l'agglomération bordelaise ont fait de même, en partenariat avec Réseau éducation sans frontière : huit enfants ont été parrainés le 29 juin à Bordeaux, par des élus d'opposition (PS-Verts). La ville de Pessac (PS) a, elle, parrainé vendredi un jeune arménien de 18 ans, lycéen en CAP maçonnerie au lycée d'enseignement adapté Le Corbusier. Même cérémonie à Lormont (PS), pour deux jeunes filles bulgare et congolaise, scolarisées sur la commune. « Mais de nombreux sans-papiers préfèrent rester discrets et ne se risquent pas à faire la démarche », indique-t-on à la mairie de Lormont. Le préfet Francis Idrac a par ailleurs régularisé huit mineurs la semaine dernière, sur une cinquantaine de dossiers déposés.

M. G.