Ségolène Royal bat la campagne

©2006 20 minutes

— 

Une candidate à la pêche aux voix pour 2007 ? Non, une politique à l'écoute des problèmes d'un territoire ! C'est ainsi que s'est présentée hier Ségolène Royal, en tournée en Gironde, ce qui a quelque peu agacé le maire UMP de Bordeaux. « Pour agir juste, il faut d'abord savoir écouter et respecter les citoyens qui sont les experts de ce qu'ils vivent », a affirmé hier Ségolène Royal. La présidente de la région Poitou-Charentes a notamment rencontré des viticulteurs et des salariés de la Sogerma. « J'ai appris beaucoup, et si un jour, j'ai des responsabilités, il y a des choses que je ferai en m'appuyant sur le dynamisme des gens », a-t-elle promis devant journalistes et élus réunis au conseil régional.

Elle a exprimé son soutien aux salariés de la Sogerma et à l'ensemble du secteur aéronautique. Quant aux viticulteurs, Ségolène Royal leur a parlé du « crève-coeur », que constitue « l'arrachage des vignes ». Et elle n'a pas oublié d'égratigner les « négociants », responsables notamment de la chute des cours.

Sophie D'Ambra