Mobilisation sur les plages de Gironde cet été

SECURITE Un dispositif de surveillance et de prévention est mis en place du 4 juillet au 31 août...

— 

L'hélicoptère Dragon 33, chargé de la sécurité des plages en Gironde
L'hélicoptère Dragon 33, chargé de la sécurité des plages en Gironde — G.ARROYO/20MINUTES

Quelque 500.000 estivants sont attendus tout l’été sur les plages girondines. Pour gérer cet afflux de population, la préfecture de la Gironde vient de présenter son dispositif estival 2012. « Nous allons déployer 153 maîtres nageurs sauveteurs, affectés à la surveillance des plages, a annoncé le préfet Patrick Stefanini. Par ailleurs 299 militaires supplémentaires sont mobilisés cet été et une demie compagnie de CRS, positionnée à Arcachon. La principale difficulté cette année a été de maintenir les effectifs pour la saison estivale, dans un contexte de baisse des moyens humains, que ce soit en zone police ou gendarmerie. » Ce dispositif sera effectif du 4 juillet au 31 août.

Les baïnes, le principal danger de l’été

L’hélicoptère Dragon 33 de la sécurité civile, basée à Lacanau, sera lui entièrement « médicalisé » pour la première fois. « Une équipe médicale sera désormais à la disposition de la sécurité civile chaque année du 15 juin au 15 septembre, sept jours sur sept de 9 h à 21 h, et cinq jours sur sept en dehors de cette période » a annoncé le préfet.

Le principal risque durant cette période reste avant tout la noyade. Une jeune touriste américaine est décédée le 15 juin dernier, n’ayant pas réussie à se sortir d’une baïne (fort courant qui emmène vers le large). Un baigneur de 57 ans, porté disparu depuis mercredi, a lui été retrouvé décédé sur une plage du Cap-Ferret, jeudi. Les autorités ont décidé cette année de publier un livret sur le phénomène des baïnes, essentiellement présent le long de la côte Aquitaine. Il y est notamment rappelé qu’il vaut mieux se laisser porter par le courant, que de lutter contre. Eric Barbier, chef de la base hélicoptère de la sécurité civile, est inquiet car « les conditions météo font que cette année nous devons affronter un grand nombre de baïnes. Il y a déjà eu beaucoup d’accidents ces dernières semaines. » En période estivale, le Dragon 33 peut effectuer jusqu’à douze missions par jour.

Mickaël Bosredon