Le contournement s'invite à l'Assemblée

©2006 20 minutes

— 

La contestation ne faiblit pas contre le grand contournement. Hier matin, des représentants d'associations et le député-maire de Bègles (Verts) Noël Mamère, ont dénoncé ce projet d'autoroute, lors d'un point presse à l'Assemblée nationale. Selon eux, il faut tout reprendre à zéro, comme le préconise déjà le président PS du conseil général de la Gironde, Philippe Madrelle. Pour cela, ils ont réclamé la création d'une commission, composée de représentants de l'Etat, des collectivités, d'associations et d'acteurs privés. Egalement contre le projet, les coordinations de la rive droite et de la presqu'île d'Ambès ont présenté hier soir un « plan de route du “non” au grand contournement ».

M. G.

La préfecture de Gironde poursuit la concertation engagée le 25 avril. Une réunion d'information sur les projets de fuseaux qui traversent la presqu'île d'Ambès a lieu aujourd'hui à 18 h 30, à l'auditorium de l'école de musique d'Ambarès.