Du monde et du beau monde à la Fête du vin

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Un millésime réussi. Hier, les organisateurs de la Fête du vin se sont frotté les mains, soulignant la bonne tenue de l'événement. « Cette fête a été un immense succès, sans incident majeur, avec la modération et le chic qui conviennent à Bordeaux », s'est félicité le député-maire UMP de Bordeaux, Hugues Martin. Modération par la force des choses, étant donnée l'heure précoce de fermeture des stands – 23 h 45 –, qui en a laissé plus d'un sur sa soif. Mais pour l'adjoint au tourisme, Stephan Delaux, l'essentiel était « que la fête soit belle ». Avec près de 400 000 participants, l'événement a notamment mobilisé d'importantes délégations asiatiques. Les « VIP » présents samedi ont aussi eu droit à un accueil de choix. Patrick Fiori, Corinne Touzet, Liane Foly, le basketteur Boris Diaw, l'écrivain Didier Van Cauwelaert ou l'ex-footballeur Christian Karembeu – sa femme Adriana manquait à l'appel – ont pu déguster à volonté, avant d'être nommés « ambassadeurs des arts du vin et de Bordeaux ». Sous une chaleur écrasante, ils ont laissé en souvenir l'empreinte de leurs mains.

S. L. et M. G.