Le Villeneuvois ne veut pas renoncer au plein d'huile

©2006 20 minutes

— 

Vers une désobéissance civique ? La communauté de communes du Villeneuvois (Lot-et-Garonne) a pris acte mardi de la décision du tribunal administratif d'annuler les délibérations approuvant l'utilisation des huiles végétales comme carburant. Elle fait appel afin d' « utiliser toutes les voies du droit pour faire triompher le bon sens et l'intérêt général », souligne le président. L'expérience va donc se poursuivre, ainsi qu'à à la mairie de Villeneuve-sur-Lot, qui a été assignée en justice en février dernier. L'éventualité d'une amende ne semble donc pas effrayer les collectivités puisque celle du Val-de-Garonne (Marmande) et un syndicat à Langon s'apprêtent à sauter le pas.

O. D

En utilisant du biocarburant, les collectivités pourraient être contraintes à payer la taxe intérieure de consommation sur les produits pétroliers (111,23 e pour 100 litres de gazole) et une amende équivalent à une ou deux fois la TIPP et la TVA.