Bordeaux

Suspense prolongé à la Sogerma

Le moratoire imposé à EADS, qui s'achève demain, devrait être repoussé à la semaine prochaine, faute de projet de reprise précis

La Sogerma patine. Le moratoire imposé à EADS, qui s'achève demain, devrait être repoussé à la semaine prochaine, faute de projet de reprise précis. Le quotidien Sud-Ouest a révélé hier que les dossiers d'Air France Industrie et de Lufthansa Technik n'étaient pas bien ficelés. A l'inverse, toujours selon le quotidien, Walter Butler, le financier spécialisé dans les reprises d'entreprises à la dérive – proche de Dominique de Villepin – semblerait le mieux placé. « Ça ne nous surprend pas pour Air France et Lufthansa, les délais sont courts et les repreneurs préfèrent être sollicités, ils vont attendre le dernier moment », commente Philippe Lozano, représentant CGT. Mais les salariés restent inquiets : « L'arrivée d'un financier ne règle pas le problème, on veut un repreneur industriel et un projet de reprise globale », réaffirme Philippe Lozano au nom de l'intersyndicale.

Bernard Thibault, le secrétaire confédéral de la CGT, doit se rendre sur place ce matin pour rencontrer et soutenir les salariés.

O. D.