La Sogerma bientôt fixée sur son sort

©2006 20 minutes

— 

Dernière ligne droite pour la Sogerma, la filiale d'EADS. Le moratoire fixé par le Premier ministre se termine jeudi et les bruits qui couraient depuis une semaine se confirment. Quatre entreprises sont en lice pour la reprise du site mérignacais : Air France Industries, Lufthansa Technik, une société de maintenance aéronautique, Daher Lhotellier, spécialisée dans le secteur de la haute-technologie et le financier Walter Butler, repreneurs de la SNCM.

Si les salariés sont favorables aux deux premières offres, présentées selon eux par des entreprises compétentes, ils rejettent fermement les autres dossiers par crainte de voir fuir leur savoir-faire vers d'autres entreprises. O. D.

EADS Noël Forgeard, le coprésident d'EADS, serait sur le départ. Louis Gallois, le représentant de l'Etat au conseil d'administration d'EADS est pressenti pour le remplacer. Les salariés de la Sogerma estiment que cela pourrait tout changer.