Carton rouge au Mondial de la prostitution

©2006 20 minutes

— 

Coups de sifflet contre la prostitution sportive. Une quinzaine de manifestants se sont rassemblés, vendredi, devant le consulat d'Allemagne à Bordeaux. Alors que le coup d'envoi du match d'ouverture de la Coupe du monde de football était donné à Berlin, ils ont dénoncé « le boom commercial de l'industrie du sexe allemande » et la création d'un « méga-bordel » de 3 000 m2, à proximité du stade. Un peu plus tôt, une délégation du Collectif bordelais pour les droits des femmes avait été reçue par le consul général d'Allemagne à Bordeaux. « Je comprends le combat de ces militants, a expliqué Gudrun Lücke-Hogaust. Mais je représente un pays qui a décidé de donner un statut aux prostituées, pour les aider à sortir de la clandestinité et les protéger. C'est une autre façon de traiter le problème, qui repose sur des différences culturelles entre nos deux pays. » Contrairement à la « culture football », partagée de part et d'autre du Rhin.

S. L.

Le consulat d'Allemagne à Bordeaux avait invité une centaine de personnes, vendredi, pour suivre dans ses jardins le premier match de la Coupe du monde. Si l'équipe allemande poursuit son parcours dans la compétition, d'autres retransmissions auront lieu au Goethe Institut.