Des collégiens mieux répartis

— 

Un nouveau découpage pour les collèges de Gironde. Le conseil général a voté hier matin la nouvelle carte scolaire, applicable dès la rentrée de septembre. Etablie en accord avec l’inspection académique, elle modifie les secteurs de recrutement de plusieurs collèges, sur les 104 que compte la Gironde. Une compétence transférée récemment par l’Etat aux départements.Mais cette fois, il n’y a pas à s’en plaindre : « Pour le coup, la décentralisation s’avère très positive », s’est félicité hier le président PS du conseil général de laGironde, Philippe Madrelle. Cette nouvelle sectorisation se veut en effet plus adaptée aux évolutions locales et concernera principalement
les élèves de CM2 passant en 6e. La rentrée prochaine seramarquée par l’ouverture de trois collèges : à Cadaujac (295 élèves), à Carbon-Blanc (395 élèves) et à Saint-Jean d’Illac (317 élèves). Ils permettront de désengorger les établissements voisins, notamment ceux d’Ambarès et de Martignas. L’augmentation de population étant significative dans les environs de Floirac, Créon, Latresne et Hourtin, les zones de recrutement des collèges ont été modifiées. «Cela permettra d’alléger les collèges de Latresne et Créon », relève Philippe Madrelle. Les demandes de dérogation des parents pour inscrire leur enfant dans un autre établissement seront à adresser à l’inspection académique. Le conseil général va consacrer 6millions d’euros aux travaux dans les collèges : restructuration de la demi-pension au collège du Grand-Parc, chauffage à celui de Cenon, gymnase à Marcheprime…


Marion Guillot