Les mariés de Bègles accusés de vol

©2006 20 minutes

— 

Deux ans de mariage, mais des ennuis judiciaires. Stéphane Chapin et Bertrand Charpentier, appelés « les mariés de Bègles » depuis que Noël Mamère, le député-maire Verts de la ville, a célébré leur union le 5 juin 2004, sont poursuivis. Le quotidien Sud-Ouest a révélé hier que le couple est recherché par le parquet de Bordeaux dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte pour « abus de faiblesse, abus de confiance, vol, falsification et usage de chèques ». Le couple est soupçonné d'avoir utilisé un chèque de mille euros d'une octogénaire qui les hébergeait. Ils auraient aussi fourni un faux certificat de bail à la Caisse d'allocations familiales pour percevoir des aides.