Les recherches s'intensifient pour retrouver Vincent Zecca à Bordeaux

DISPARITION Le jeune homme n'a plus donné signe de vie depuis dimanche matin...

Mickaël Bosredon

— 

Les plongeurs des sapeurs pompiers de Bordeaux à la recherche d'un jeune bordelais disparu
Les plongeurs des sapeurs pompiers de Bordeaux à la recherche d'un jeune bordelais disparu — S.ORTOLA/20MINUTES

Vincent Zecca, 19 ans, est toujours porté disparu ce jeudi matin à Bordeaux. Il n’a plus donné signe de vie depuis une soirée arrosée dans la nuit de vendredi à samedi dernier dans le centre-ville. Les recherches mises en place pour retrouver le jeune homme se sont intensifiées depuis mercredi. Des plongeurs ont sondé la Garonne, des chiens ont pisté sa trace, et les enquêteurs ont commencé à visionner plusieurs bandes vidéo des parkings, stations de tram et distributeurs automatiques de billets du quartier où il a été vu pour la dernière fois. «Elles ne nous ont pas donné d’élément probant pour l’instant» confiait mercredi soir la vice-procureure de la République de Bordeaux.

Plusieurs témoins se sont manifesté dans la journée de mercredi, dont la jeune femme qui avait décroché le téléphone portable de Vincent Zecca, vers 3h15, alors que sa petite amie cherchait à le joindre. Il était alors dans un état d’ébriété avancé, place Fernand Lafargue. «Un autre témoignage nous permet de savoir qu’à 4h45 il était toujours en vie» indique encore le parquet. Vincent se trouvait alors au niveau de la place de la Bourse. C’est à ce niveau justement que son blouson a été retrouvé, vers 8 heures, par une joggeuse qui a entendu son téléphone portable sonner.

Aucune piste n'est exclue

La carte bleue du jeune homme a bien été utilisée, à plusieurs reprises, pour effectuer des retraits ou des tentatives de retrait à divers endroits. Mais c’était avant sa disparition, même si les enquêteurs ne souhaitent pas à ce niveau de l’affaire divulguer trop d’informations.

L’enquête en cours est toujours ouverte pour «disparition inquiétante», et le parquet n’exclut pour l’heure aucune piste. Même la piste criminelle, bien qu’à «cette heure-ci, il n’y a aucun indice qui laisse à penser qu’une infraction pénale d’ordre criminelle a été commise.»