Environnement : la Gironde remplit son Agenda 21

©2006 20 minutes

— 

 
  — N.TUCAT/MADE IN FRANCE/20 MINUTE

Avec une trentaine de manifestations labellisées par le ministère, la Gironde fait une nouvelle fois honneur à la Semaine du développement durable, qui débute ce matin. Ces rendez-vous festifs, souvent organisés par les communes, viseront à inciter les «consommateurs-citoyens » à adopter une « attitude éco-responsable ». Le développement durable guide aussi de plus en plus de politiques menées par les collectivités locales. Elles sont nombreuses à s'engager dans l'« Agenda 21 », qui fait de la protection de l'environnement et de la lutte contre l'exclusion sociale la base de l'action publique. Une trentaine de communes ou d'intercommunalités ont par exemple répondu à l'appel à projets du conseil général de la Gironde. « Cela en fait le département où l'on recense le plus grand nombre d'Agendas 21 locaux en France », affirme Philippe Plisson, vice-président en charge du développement durable. Parallèlement, le département prépare son propre Agenda 21, en multipliant forums et consultations du public. Comme d'autres institutions, le conseil général a également défini des critères d'« éco-conditionnalité» pour l'attribution de ses subventions. Le demandeur doit remplir au moins trois des dix critères préétablis pour espérer obtenir des subsides du département.

Sophie Lemaire