Une nocturne culturelle ouverte à tous

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Les musées bordelais vont ouvrir leurs portes, samedi soir, dans le cadre de la deuxième édition de la Nuit des musées. Cette opération, organisée dans plusieurs pays européens, vise à présenter le patrimoine culturel à un public plus large, en proposant des animations originales et en instaurant la gratuité. A Bordeaux, cette manifestation n'est plus exceptionnelle, puisque l'accès aux collections permanentes est gratuit depuis le 1er décembre 2005. Une mesure qui s'inscrit dans un plan plus vaste destiné, selon le maire (UMP) Hugues Martin, à «donner envie de découvrir Bordeaux, ville d'art et d'artistes ». Un club de mécénat a également été créé pour inciter les entreprises locales à soutenir la création artistique. Car la culture coûte cher.

Elle constitue le premier budget de la ville. Mais sur les 49 millions d'euros affectés à la politique culturelle en 2005, seuls 9,3 millions ont été consacrés aux huit musées bordelais, qui ont attiré 385 000 visiteurs dans l'année. « L'accès gratuit aux collections permanentes a eu un réel impact sur la fréquentation», d'après les services de la mairie, qui soulignent que « le succès dépend aussi de la qualité des expositions ». En témoigne l'affluence record enregistrée récemment pour Splendeurs de Venise ou encore Marie Antoinette.

Sophie Lemaire