Manif contre l'extrême-droite

— 

La venue de Marine Le Pen à Bordeaux et l'inauguration, le 28 janvier prochain, d'un local de l'association Bloc identitaire, ont provoqué une mobilisation, samedi, dans les rues de Bordeaux. La police parle de 160 manifestants et les organisateurs de 500.
Matthieu Rouveyre, élu municipal PS, n'hésite pas à parler, au sujet du Bloc identitaire, proche de l'extrême droite, de « développement extrémiste à Bordeaux » Il craint que « l'implantation d'un local enracine le mouvement, sachant qu'il y a déjà l'église Saint Eloi et deux écoles intégristes catholiques en Gironde ». Et à ce sujet il lance « j'aimerais bien savoir où la Justice en est de l'enquête préliminaire sur l'Eglise Saint-Eloi ? »
Il s'étonne que la mairie de Bordeaux n'ait pas réagi suite à l'annonce de l'ouverture de ce local, probablement situé dans l'hyper centre de Bordeaux. « C'est quand même une association qui prône la haine de l'autre ! » s'emporte le conseiller PS. La mairie répond simplement qu'elle n'a aucun commentaire à faire sur le sujet. L'association Bloc identitaire s'est révélée, elle, injoignable.E.P .