Un chantier qui veut se faire discret

Mickaël Bosredon

— 

Image du projet de nouveau quartier « Promenade Sainte-Catherine », en plein coeur du centre de Bordeaux.
Image du projet de nouveau quartier « Promenade Sainte-Catherine », en plein coeur du centre de Bordeaux. — DR/ VALODE & PISTRE

Le chantier de la « promenade Sainte-Catherine » entre dans le vif du sujet. Cette nuit, entre 2 h et 4 h, une pelleteuse de 25 tonnes va être acheminée sur le site des anciennes imprimeries de Sud-Ouest, en plein centre-ville de Bordeaux. Actuellement au stage de curage, le chantier va donc entrer dans sa phase de démolition dans quelques jours. « L'arrivée de cette pelleteuse n'est qu'un avant-goût, précise-t-on chez le promoteur de l'opération, Redevco. Il s'agit d'un essai en conditions réelles, avant de faire venir fin janvier la pelleteuse qui réalisera les travaux. Et celle-ci est deux fois plus grosse. »

Des mesures pour minimiser

la gêne auprès des riverains
Le promoteur insiste sur les mesures prises pour « minimiser la gêne des riverains » : utilisation de brumisateurs pour lutter contre l'affluence de poussières, écrans de protection acoustique, aucun travail bruyant avant 7 h ni après 20 h les jours ouvrables, et avec une pause entre 12 h 30 et 13 h 30... Dans ce quartier ultra-commerçant, la précaution est de mise. Ce qui n'a pas empêché certains riverains de se rassembler en association, craignant notamment un défilé de camions, qui pourrait aller jusqu'à cinquante par jour au plus fort des travaux.
La perspective de voir émerger fin 2014-début 2015 un nouveau quartier a tout de même de quoi faire passer la pilule. Le projet « promenade Sainte-Catherine » prévoit, autour d'une grande place principale, 15 000 m2 de commerces dont un nouveau C&A, 1 500 m2 de restaurants, et une centaine de logements. Un espace public accueillera des événements culturels et de loisirs. Deux nouvelles rues viendront relier cet ilôt aux rues de la Porte Dijeaux et Sainte-Catherine. L'investissement de ce projet privé est évalué à une centaine de millions d'euros.

Itinéraire

La pelle de 25 tonnes empruntera cette nuit le tracé suivant : rue et cours Victor-Hugo, cours Pasteur, rue Duffour-Dubergier, rue Vital-Carles, puis elle empruntera les voies du tramway à l'intersection du cours Alsace-Lorraine et de la rue Duffour-Dubergier. Arrivée à destination vers 4 h.