Le PS entre projet collectif et projets personnels...

©2006 20 minutes

— 

Pas un n'a manqué à l'appel : Royal, Fabius, Hollande, Strauss-Kahn, Aubry, Lang... Tous les grands noms du PS, et accessoirement tous les présidentiables déclarés, étaient samedi à Bordeaux pour participer à l'élaboration du projet du parti pour 2007.

Le PS organise actuellement les « états généraux du projet », où militants et sympathisants sont invités à s'exprimer. La réunion bordelaise était axée sur la croissance et l'emploi. Mais si l'organisateur, Henri Emmanuelli, a tenu à rappeler que « le contenu du projet est plus important que celui qui le porte », le palais des congrès a surtout été le théâtre du « show » des présidentiables. Au jeu du plus photographié, c'est de loin Ségolène Royal qui s'est imposée, bien qu'elle n'ait passé que deux heures sur place. Laurent Fabius a, de son côté, pu compter sur ses amis girondins : une quarantaine d'élus ont publié un appel à soutenir sa candidature. Pendant ce temps, les militants ont tenté de se concentrer sur le projet. A l'image de cette adhérente, mi-amusée, mi-agacée qu'on lui demande ce qu'elle pense de « Ségolène » : « Rien du tout ! C'est le fond qui m'intéresse !»

Sophie Lemaire